Alors que les écrans 4K se démocratisent dans les foyers, Olivier Pavie, consultant et formateur dans les Technologies, le Numérique et le Marketing Digital nous parle cette semaine des écrans de télévision 8K qui commencent à poindre le bout de leurs pixels. Alors pourquoi une telle nouveauté ?

 

Pourquoi du 8K ? Comme pour toute innovation, on peut se poser la question, mais ici, il faut voir les choses plus largement, ce qui est le cas de le dire. Certes la résolution 8K signifie 7680 pixels de large par 4320 pixels de haut. La 4K quant à elle signifie 3840 pixels de large pour 2160 pixels de haut. Le 8K est donc 4 fois plus de résolution que le 4K et du coup 16 fois plus que la HD.

Un ecran 8K Sony Full Led ZG9 en technologie classique LED avec un rétroéclairage LED complet, d'où l'appellation Full LED

A quoi cela peut-il servir ?

Pour l’instant la 8K est démonstrative ; il n’y a pas aujourd’hui de contenus disponibles dans cette résolution à part quelques-uns au Japon. Mais notez tout de même que cette résolution 8K signifie des images en 33 millions de pixels. Et là, vous constaterez que l’on trouve des appareils photo capables de prendre des photos jusqu’à une résolution de 50 millions de pixels comme les appareils reflex Canon 5DS et que beaucoup d’appareils photo haut de gamme ont une résolution d’au moins 30 millions de pixels. Les écrans 8K peuvent donc servir des besoins d’affichage très qualitatif, surtout en fonction de la technologie d’affichage utilisée, Oled ou micro-leds.

Technologie Oled ou micro-leds ?

Deux technologies de très grande qualité sont d’ores et déjà en concurrence pour l’affichage qui dépasse les classiques technologies LED. L’Oled est le plus connu. Originellement commercialisée par LG, la technologie Oled n’a pas besoin de ce que l’on appelle un rétroéclairage comme pour les écrans LED ou LCD qui utilisent des cristaux liquides. Chaque pixel ou point d’un écran Oled est ce qu’on l’on appelle auto-émissif. Chaque point agit en quelque sorte comme une lampe pouvant afficher toutes les couleurs possibles ou être éteinte. Ceci a pour résultat un noir parfait quand la lampe est éteinte alors qu’avec la technologie de rétroéclairage, il y aura toujours un halo de lumière qui arrivera à passer entre chaque point de couleur allumé ou éteint, ce qui ne permettra pas un contraste infini. L’Oled signifie Organic Light-Emitting Diode ou, en français diode électroluminescente organique. Le terme organique vient du fait que l’on travaille avec des matériaux issus de la chimie organique, c’est-à-dire de la chimie du carbone et de ses composés, naturels ou synthétique que l’on étudie au lycée.

Quelle différence avec les micro-leds ?

La technologie micro-leds est basée sur les leds ou diodes électroluminescentes. Les leds, ce sont des composants électroniques que l’on utilise depuis des décennies pour faire des voyants verts, rouges, jaunes dans les véhicules et sur plein d’équipements électroniques. On a tous une télévision qui a un voyant rouge allumé quand la TV est en veille. Bref, on le sait, depuis ces dernières, les usages des leds ont explosé avec l’arrivée des lampes à leds qui ont remplacé les lampes à incandescence, les lampes halogènes et les lampes fluo. Il y a même des lampes à leds qui changent de couleurs comme on le veut. Eh bien, les écrans micro-leds reprennent la même technologie mais pour faire des leds microscopiques de la taille d’une tête d’épingle. Si LG a pour fer de lance l’Oled, c’est Samsung qui a les micro-leds en fer de lance, à tel point qu’au CES de Las Vegas en 2019, Samsung a montré le premier écran 8K fait à partir de micro-leds.

Y aurait-il une bataille commerciale en préparation entre Samsung et LG ?

Samsung n’a jamais adopté l’Oled et a toujours poussé le concept du LCD le plus loin possible, notamment avec le Qled. LG a été le pionnier de l’Oled et a même réussi à fédérer Sony depuis près de 3 ans sur cette technologie, et même Panasonic y est passé ainsi que d’autres fabricants. Samsung est un géant qui va avoir lui aussi sa propre technologie d’autant plus concurrentielle de l’Oled qu’elle est plus fiable à long terme en matière de qualité des couleurs. Ce qui est intéressant, c’est quand même que les deux technologies vont pouvoir cohabiter car elles n’ont pas forcément que des applications concurrentes : on ne peut pas faire des écrans enroulables en micro-leds et en Old on ne peut par exemple pas faire des écrans ayant toutes les hauteurs et largeurs possibles et imaginables.

 

Bref, tant de choses encore à découvrir et à imaginer grâce à ces deux technologies. Le fait qu’elles soient utilisées en concurrence pour dynamiser la Télévision 8K n’est finalement qu’anecdotique.

 

Olivier Pavie avec la participation d’André Sanchis sur RCF Méditerranée

Note : la photo de l’écran 8K Sony Full Led ZG9 en technologie classique LED est avec un rétroéclairage LED complet, d’où l’appellation Full LED qu’utilise Sony. Ce n’est ni du Oled, ni du Micro-led.

Categories:
  8KEmission radioEmission sur les nouvelles technologiesiTunesPodcastRCFTechnologiesTendances technologiques
this post was shared 0 times
 000
About

 Olivier Pavie

  (8 articles)